Le gouvernement exécutera fidèlement l'accord social

De gauche à droite, Pierre-Yves Dermagne, vice-Premier ministre et ministre de l’Économie et du Travail (PS), et Alexander De Croo, Premier ministre (MR). ©Photo News

Le gouvernement fédéral exécutera dans "son intégralité" l'accord conclu mardi par les partenaires sociaux.

L'accord conclu par le Groupe des Dix (G10) sur quatre thématiques sociales sera "exécuté dans son intégralité" par le gouvernement, a-t-on appris mercredi à bonnes sources.

Réuni hier soir, le kern a jugé que le compromis trouvé par les partenaires sociaux était "équilibré" et compatible avec l'accord de la coalition fédérale. Une lettre a désormais été envoyée au président du Groupe des Dix afin de lui assurer que l'exécutif exécuterait fidèlement l'accord.

Cette exécution concerne tant la répartition de l'enveloppe bien-être que l'accord social conclu dans la nuit de lundi à mardi.

Cette exécution concerne tant la répartition de l'enveloppe bien-être que l'accord social conclu dans la nuit de lundi à mardi. En ce qui concerne l'enveloppe bien-être, le calendrier annoncé par les partenaires sociaux, avec les premières mesures dès le 1er juillet, a été confirmé.

En parallèle au parcours législatif qui peut commencer sur l'ensemble des points, en ce compris la fixation de la norme salariale et les primes corona, des réunions techniques en inter-cabinets doivent se tenir. "Il reste quelques zones d'ombres à éclaircir", nous explique-t-on.

Impact budgétaire

Le gouvernement devra notamment évaluer l'impact budgétaire des différentes mesures. "Il n'y a toutefois pas d'inquiétude particulière à ce propos, mais il convient d'être le plus précis possible. Certaines clarifications techniques pourraient encore être demandées aux partenaires sociaux", explique l'une de nos sources.

Dans son accord, le Groupe des Dix appelle le gouvernement à compenser, par le biais du bonus à l'emploi fiscal et social, l'augmentation prévue du salaire minimum au cours des prochaines années. Il lui demande également d'intervenir pour limiter "au maximum le surcoût pour l'employeur".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés