Publicité
Publicité

Le policier visait les pneus du véhicule, pas Mawda

Pour la première fois, le policier qui a tiré sur une camionnette ce 17 mai, tuant la petite Mawda, s'explique. Il affirme par la voix de son avocat ne pas avoir su que d'autres personnes que le conducteur étaient dans le véhicule. En 10 ans de service, il ajoute que c'était la première fois qu'il faisait usage de son arme.