Publicité

Le PS dégringole à Bruxelles

©BELGA

Si les nationalistes et les démocrates-chrétiens flamands pâtissent un peu de leurs multiples passe d'armes, le PS chute carrément en région bruxelloise, selon un sondage réalisé par Dedicated pour "La Libre" et la "RTBF".

Les socialistes sont en net recul à Bruxelles, selon un sondage réalisé par Dedicated pour "La Libre" et la RTBF. Ils baissent également en Wallonie alors que la N-VA passe en-dessous de 30% en Flandre.

Le PS recueille 19,7% des intentions de vote à Bruxelles contre un score de 25,6% aux élections de mai 2014. Le MR lui ravit la première place avec 22,6% (en légère hausse). Le FDF conserve la troisième place avec 12,3%, suivi du cdH avec 9,9%, une courte tête au-dessus d'Ecolo à 9,4% qui est toujours en deçà de son score électoral (10,5%). Le PTB récolte 5,6% des intentions.

En Wallonie, les socialistes sont également à la peine même s'ils sont toujours en tête: 28,7% des intentions contre un score de 32% aux élections. Le MR suit avec 25,2%. Le cdH est troisième avec 14,3%, suivi d'Ecolo avec 8,3%. La situation devient périlleuse pour les Verts. Ils sont désormais rejoints par le PTB qui confirme ainsi son ascension quasi-permanente. Le PP se situe à 3,5%, en baisse.

En Flandre, la N-VA passe en-dessous de 30% avec 28,8%, alors que son score électoral était de 32,4% en mai. Le CD&V, qui multiplie les passes d'armes avec les nationalistes depuis le début de la nouvelle majorité, n'en tire pas profit. Il recueille 16,7% des intentions de vote, contre un score de 18,6% aux dernières élections. L'Open Vld suit avec 15,4%, Groen avec 9,6% et le Vlaams Belang avec 7,4%. Le phénomène observé déjà avant les élections semble se confirmer: le parti d'extrême-droite profite d'une baisse des nationalistes. NBA/OCH/

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés