Publicité

Le sp.a n'aime pas GDF Suez... et l'écrit sur la façade du groupe !

Le parti socialiste flamand qui a fait du prix de l'électricité l'un de ses chevaux de bataille dans la campagne électorale proteste contre le monopole de GDF Suez et le fait savoir. Samedi un grand slogan "Notre énergie ne doit pas être plus chère et plus française, mais plus verte et moins chère" était projeté sur la façade du siège central de l'entreprise énergétique place du Trône. Signé sp.a.

(Belga) - "Notre énergie ne doit pas être plus chère et plus française, mais plus verte et moins chère", voilà le  slogan que le sp.a a projeté samedi à la tombée de la nuit sur la façade du siège central de l'entreprise énergétique Suez GDF, place du Trône à Bruxelles.

Le parti socialiste flamand qui a fait du prix de l'électricité l'un de ses chevaux de bataille dans la campagne électoral a organisé cette action pour protester contre le monopole de Suez.

De juillet 2007 à juillet 2008, les prix de l'électricité ont augmenté de 22% en Belgique, alors que la hausse moyenne enregistrée en Europe était de 1,62%. Selon le sp.a, le responsable c'est Suez.

La maison mère d'Electrabel a enregistré en 2009 un bénéfice de 1,25 milliards d'euros. Les socialistes flamands préconisent un système "single buyer" par lequel les autorités de notre pays achèteraient l'électricité produite dans notre pays au prix de production et le revendrait ensuite. Le sp.a souhaite également davantage d'investissements dans l'énergie verte.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés