Le stock stratégique de masques va être multiplié par deux

Ce mois-ci, près de 4,7 millions de gants sont arrivés d’Indonésie et 700.000 surblouses jetables de Shanghai ©BELGA

Plus de 31 millions de masques chirurgicaux arriveront bientôt dans le port d’Anvers.

Cette semaine, une énorme commande de près de 31,4 millions de masques chirurgicaux passée par le gouvernement fédéral sera livrée dans le port d’Anvers. Notre stock stratégique de masques chirurgicaux sera ainsi multiplié par deux.

Lorsque la crise du coronavirus a éclaté en Belgique en mars dernier, tout le monde se souvient de la pénurie de masques; les «stocks stratégiques» du gouvernement fédéral avaient été détruits sans être reconstitués. Selon le ministre responsable Philippe De Backer (Open-VLD), le stock fédéral actuel, réparti sur trois lieux de stockage, devrait suffire pour résorber d’éventuelles pénuries.

'Lender of last resort'

Grâce à cette nouvelle livraison – attendue ce dimanche dans le port d’Anvers en provenance de Chine – le stock fédéral devrait se monter à près de 62 millions de masques chirurgicaux. «Ces stocks viennent s’ajouter aux réserves déjà constituées au niveau de la ‘première ligne’, comme les hôpitaux, les centres médicaux et les maisons de repos et de soins», souligne De Backer. «Le gouvernement fédéral agit un peu à la manière d’un ‘lender of last resort’ en cas de pénurie.» Avec les commandes en cours, l’objectif de détenir plus de 162 millions de masques chirurgicaux devrait être atteint à la mi-septembre, précise le ministre De Backer.

Le ministre ajoute que la livraison de masques chirurgicaux – qui filtrent surtout l’air expiré par le porteur du masque – est importante car de nombreux hôpitaux les utilisent en combinaison avec un «face shield» (écran facial) qui protège leur visage. Depuis lors, chaque soignant de première ligne a reçu un «face shield» réutilisable. Par ailleurs, le stock fédéral comprend plus de 250.000 paires de lunettes et écrans, "ce qui devrait suffire".

Port du masque en tissu: les erreurs à ne surtout pas commettre - Tuto

Le port d’Anvers attend également de nouvelles livraisons de matériel de protection commandé par la «task force» de De Backer pour reconstituer les stocks stratégiques du pays. Ce mois-ci, près de 4,7 millions de gants sont arrivés d’Indonésie et 700.000 surblouses jetables de Shanghai. A l’heure actuelle, 6,5 millions de surblouses font partie du stock stratégique. Mi-septembre, le stock devrait se monter à plus de 14,4 millions d’unités.

"Le stock stratégique fédéral vient s’ajouter aux réserves constituées par les secteurs de "première ligne", comme les hôpitaux ou les maisons de repos et de soins."
Philippe De Backer

10% de fabrication européenne

Ces derniers jours, 4,5 millions de masques de haute protection – KN95 et N95 – sont également arrivés de Shanghai. Ces masques sont comparables à leurs homologues FFP2, désormais connus du grand public, et qui protègent surtout la personne qui porte le masque. Au total, plus de 14,2 millions de ces masques font déjà partie du stock stratégique. Seuls 10% d’entre eux sont de fabrication européenne, le reste provenant d’Asie. Au final, c’est-à-dire à la mi-septembre, le stock devrait compter plus de 40 millions de ces masques. Le ministre De Backer affirme qu’il travaille avec des fournisseurs fiables et avec des clauses de garantie très strictes qui prévoient que tout matériel non conforme ne sera pas payé et devra rapidement être remplacé par du matériel répondant aux normes fixées.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés