Publicité
Publicité

Les 4 finalistes de l'Entreprise de l'année 2014

©RV DOC

Mayonnaise, aliments pour bébés, électricité verte ou électroménager… Il y en a pour tous les goûts dans la sélection des quatre finalistes du concours Entreprise de l’Année 2014.

Qui de Belourthe, Colona, Lampiris ou Eggo-Euro Center pourra exposer dans son quartier général le trophée de l’Entreprise de l’année 2014? Pour la 19e fois, les experts du consultant EY (ex-Ernst & Young) se sont mis à l’ouvrage et ont sélectionné quatre entreprises finalistes mais aussi, comme en 2013, quatre candidates dans la catégorie "Entreprise prometteuse".

Les quatre entreprises finalistes ont pignon sur rue dans leur secteur. et, des aliments pour bébés aux sauces émulsionnées en passant par l’énergie verte et les cuisines équipées, il y en a pour tous les goûts.

Publicité

- Belourthe (Hamoir), c’est l’histoire d’une résurrection. Parti de rien en 2006 lorsque le groupe Nestlé a décidé de fermer son usine au bord de l’Ourthe, Vincent Crahay a fait le pari de redémarrer une activité industrielle sur le site. Aujourd’hui, Belourthe exporte ses céréales pour bébés dans plus de 50 pays. Sur un chiffre d’affaires de 22 millions d’euros, 95% viennent de l’exportation. Belourthe occupe 68 personnes.

- Colona (Waremme) n’est peut-être pas le nom d’entreprise le plus connu, mais ses produits, en revanche… Cette société familiale est spécialisée dans la production de mayonnaise et de sauces émulsionnées. Elle vend ses produits dans la grande distribution et auprès des grossistes de la restauration. Sur les 35.000 tonnes de sauce produites en 2014, Colona devrait en exporter 75%. La société dirigée par Philippe Colon compte 52 travailleurs.

- Groupe Eggo-Euro Center (Bois-de-Villers) est né en 1979 en tant que chaîne de magasins d’électroménager, télécoms, image et sons. En 2007, cette entreprise familiale fondée par Philippe Taminiaux ajoute une corde à son arc avec le lancement d’une gamme de cuisines équipées sur mesure, à l’enseigne Eggo. Avec ses deux activités, la société emploie 483 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 159 millions d’euros.

- Lampiris (Liège) et son duo de patrons, Bruno Vanderschueren et Bruno Venanzi, sont déjà des habitués du concours puisqu’ils avaient été finalistes de l’Entreprise de l’année en 2011. Devenu aujourd’hui le 3e fournisseur de gaz et d’électricité verte du marché belge, Lampiris a enregistré la plus forte progression sur le marché libéralisé de l’énergie et compte plus de 800.000 clients en Belgique. Aujourd’hui, Lampiris poursuit sa diversification dans l’isolation, le bois et les services. La société ne craint pas de franchir les frontières belges: elle a créé une filiale en France qui a totalisé quelque 100.000 clients l’an dernier. Avec un chiffre d’affaires de 1,05 milliard, Lampiris occupe 143 personnes.

Le jury, présidé par Jean Stéphenne, annoncera le 13 octobre le nom du lauréat qui succédera à Tilman, Entreprise de l’année 2013. L’événement est réalisé en collaboration avec BNP Paribas Fortis et L’Echo.

Depuis deux ans, EY couronne aussi une entreprise "prometteuse", souvent plus jeune, plus pointue et ne réalisant pas encore toutes les performances attendues de ses aînées. Quatre concurrents sont en lice pour le trophée 2014: Cefaly Technology (appareil pour le traitement de la migraine); intoPIX (traitement d’images); ORA (automates en imagerie moléculaire); Uniteq (chimie de la sécurité incendie).

20 bougies en Flandre

Enfin, du côté néerlandophone, le jury du concours Onderneming van het Jaar 2014 devra départager les entreprises Katoen Natie, Kinepolis, Ontex, Van de Velde et Vyncke. Le trophée, qui sera décerné le 14 octobre, sera remis en présence du roi Philippe à l’occasion de la 20e édition de l’événement. Pour la petite histoire, le concours francophone fêtera ses 20 ans en 2015.

[Suivez l'auteur de cet article sur Twitter en cliquant ici]

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Messages sponsorisés
Tijd Connect
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.
Partnercontent
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.