Les avocats plaident pour le palais de justice de Bruxelles

Seules les chambres correctionnelles pourraient, selon eux, être transférées vers des lieux plus sécurisés.

(Belga) - Anciens et nouveaux avocats, de l'ordre du barreau francophone et néerlandophone se sont rassemblés, mardi, devant le palais de justice de Bruxelles pour le maintien de l'activité judiciaire dans l'enceinte du vieux palais de Joseph Poelaert.

Après plusieurs évasions du palais de justice en 2009, le ministre de la Justice Stefaan De Clerck avait annoncé qu'il faudrait sans doute penser à transférer les cours et tribunaux vers des bâtiments plus modernes et plus sûrs. Selon le ministre, le géant de la place Poelaert, le plus grand palais du monde, est impossible à sécuriser. Un groupe de travail, composé de magistrats, d'avocats et de personnels de la sécurité, travaillent conjointement avec la régie des bâtiments pour améliorer la sécurité du palais.

Les avocats, rejoints par certains huissiers d'audience mais aussi par plusieurs juges et procureurs du ministère public, ont tenu mardi à exprimer leur attachement au palais de justice, en tant que véritable symbole du 3e pouvoir. Les avocats dénoncent une possible délocalisation des chambres. "Le tribunal de commerce se trouve au bout du boulevard du Régent, à près de 2km du palais de justice. Le tribunal de travail est aussi dans un autre bâtiment ainsi que les chambres civiles du tribunal de première instance. C'est impossible de gérer nos prestations entre les différentes instances", ont-ils commenté

De manière générale, les avocats souhaitent qu'on rassemble à nouveau toutes les chambres à l'intérieur du palais de justice et qu'on transfère éventuellement les chambres correctionnelles vers des bâtiments plus sécurisés.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés