Les Belges ont peur pour leur portefeuille

istock

Les Belges ont très peur pour leurs finances. Ca se voit dans l'indicateur BNB de la confiance des consommateurs.

Le mois dernier, l'indice de confiance des consommateurs belges s'était littéralement effondré, passant de -17 à -28 (niveau de début 2009). Il a continué de s'éroder en décembre.

Pourquoi? La récente aggravation résulte exclusivement, explique la BNB qui livre cet indicateur, de la nette dégradation des prévisions des consommateurs quant à leur future capacité d'épargne. Il faut remonter à la moitié des années 1980 pour trouver trace d'une telle morosité chez les ménages concernant leurs anticipations en matière d’épargne. Par rapport au mois précédent ils ne voient toutefois pas leur situation financière continuer à se détériorer.

Après la forte détérioration des prévisions macroéconomiques en novembre, faisant suite aux nombreuses annonces de fermetures d'entreprises et de restructurations, les consommateurs se sont montrés un peu moins pessimistes, en décembre, quant aux perspectives économiques générales et, surtout, au chômage en Belgique.


Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés