Publicité
Publicité

Les dépenses électorales autorisées rognées par l’inflation

Les plafonds fixés pour les dépenses électorales à venir ne suivent pas l’inflation. Cela va donc rogner les possibilités de dépenses des partis.