Publicité
Publicité

Les " Diables rouges " sacrifiés sur l'autel de la dette

L’adieu aux Diables Rouges ? Pour réduire la dette de l’Etat fédéral, le gouvernement imagine de vendre la marque, considérée actuellement comme un des derniers " bijoux de famille " de valeur du pays. Séisme en vue dans le monde du ballon rond.