Publicité
Publicité

Les entreprises ponctionnées de 70 milliards par an

©Photo News

La pression fiscale sur les entreprises représente 39,2% de la valeur ajoutée générée.

Qui faut-il croire? Les entreprises lorsqu’elles se plaignent d’être les vaches à lait des pouvoirs publics ou les détracteurs du monde patronal lorsqu’ils affirment que les entreprises ne paient pas ou peu d’impôts?

La Fédération des entreprises de Belgique (FEB) s’est plongée dans les comptes nationaux que la Banque nationale établit chaque année. Ces comptes reflètent l’état des ressources et des dépenses des entreprises, des ménages et des pouvoirs publics. En 2012, les entreprises belges ont généré pour 179 milliards d’euros de valeur ajoutée. De ce montant, 45,9% (82,4 milliards) a servi à payer les salaires du personnel. Une deuxième enveloppe, à peine moins importante, de 70,3 milliards d’euros a été versée par les entreprises aux pouvoirs publics sous la forme d’impôts et de cotisations sociales. C’est 39,2% de la valeur ajoutée des entreprises en 2012. C’est beaucoup trop, estime la FEB. Seuls deux pays européens matraquent encore plus leurs entreprises: la France (41,3%) et l’Italie (40,4%).

Publicité

Les 14,8% restants de la valeur ajoutée, soit 26,6 milliards, servent à payer les financiers: remboursements d’emprunts, versement de dividendes aux actionnaires et investissements sur fonds propres.

Pour la FEB, l’idée de taxer les plus-values pour compenser une baisse des charges sur le travail, n’a pas beaucoup de sens. "Pourquoi donner d’une main, si c’est pour ensuite reprendre de l’autre?" interroge Geert Vancronenburg, l’économiste en chef de la FEB. "Ce serait un très mauvais signal pour les entreprises désireuses d’investir. Nous ne voyons pas du reste en quoi une telle taxe permettrait de créer de l’emploi et de générer de la croissance." L’organisation patronale continue de privilégier la voie des réductions de dépenses publiques, terrain où subsiste, selon elle, une marge de manœuvre appréciable.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Messages sponsorisés
Tijd Connect
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.
Partnercontent
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.