Publicité
Publicité

Les exilés fiscaux français ne vont pas nous quitter de sitôt

La réforme de l'ISF en France ne devrait pas faire rentrer massivement les exilés fiscaux chez eux. La Belgique, même en instaurant une taxe sur le patrimoine financier, reste en effet un "spot" imbattable pour réaliser des plus-values.