Publicité
Publicité

Les jeunes du PP contestent la décision

L'aile "jeune" du Parti Populaire a fait savoir qu'elle dénonçait "la prise en otage dont a été victime les membres du parti populaire".