Publicité
mon argent

Les libéralités ne sont plus déductibles à 60% cette année

©iStock

Cette année, les dons à une bonne œuvre ne bénéficieront plus de la réduction d'impôt spéciale de 60% instaurée durant la crise. Vous récupérerez toujours 45%.

La proposition de loi de la députée fédérale Vanessa Matz (cdH), consignée par Defi, prévoyant la reconduction en 2021 des mesures fiscales plus favorables pour les libéralités qui avaient été  décidées pour 2020, a été rejetée hier en commission des Finances de la Chambre. "La proposition a été rejetée avec la simple justification d'Ecolo que ce n'était pas prévu lors des discussions budgétaires", explique Arnaud Michel, attaché de presse des groupes cdH à la Chambre.

45%
La réduction d'impôt
La réduction d'impôt pour les libéralités avait été portée de 45% à 60% en 2020 pour soutenir le secteur associatif. La mesure n'a pas été reconduite pour les dons faits en 2021.

De nombreuses ONG et ASBL qui jouent un rôle social important ont vu leurs revenus diminuer en 2021, mais également cette année, leurs activités dédiées aux récoltes de fonds ayant été perturbées par la crise sanitaire, les privant de recettes alors qu’elles étaient justement davantage sollicitées. C'est ce qui avait motivé l'initiative du cdH .

Pour donner droit à la réduction d'impôt, le don doit s'élever au moins à 40 euros. Dans ce cas, vous récupérez donc

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés