Les soldes d'hiver ont bien démarré

©Photo News

Le chiffre d'affaires des commerçants a grimpé de 1% par rapport à l'année 2013, selon le Syndicat neutre pour les indépendants (SNI).

Les résultats de la première journée de soldes sont meilleurs que ceux de l'an passé, avec un chiffre d'affaires en hausse de 1% par rapport à 2013, ressort-il d'un tour de table effectué par le Syndicat neutre pour indépendants (SNI) auprès de 227 magasins de vêtements et de chaussures.

"Cependant, les commerçants - qui attendent beaucoup des 3 premiers jours de soldes - sont en général plutôt pessimistes quant à cette période, seuls 20% d'entre eux pensant mieux faire que lors des soldes d'hiver l'an passé", a précisé le SNI dans un communiqué.

  "Cela nous réjouit que les commerçants aient pu faire un bon chiffre aujourd'hui/vendredi. Les consommateurs sont apparemment à la recherche d'un bel article à bas prix", a de son côté réagi Christine Mattheeuws, présidente du SNI, citée dans le texte.

Par ailleurs, selon le syndicat pour indépendants, la moitié des magasins disposent de stocks plus importants que l'an passé à la même époque, "ce qui est une bonne nouvelle pour le consommateur, mais qui est moins agréable pour le commerçant".

"Un joli succès"

Pour l'Union des Classes Moeynnes (UCM), le premier jour des soldes connaît "un joli succès" avec des ristournes démarrant majoritairement aux alentours des 30% et montant jusqu'à 50% dans certains commerces, indique vendredi l'Union des Classes Moyennes (UCM) qui se base sur les premiers échos recueillis auprès des commerçants indépendants de Wallonie et à Bruxelles.

"Si ce premier jour des soldes est jugé satisfaisant, les commerçants espèrent toutefois confirmer ce bon résultat au cours de ce week-end", précise l'UCM dans un communiqué. De nombreux magasins seront en effet ouverts ce dimanche.

En Flandre, le premier jour des soldes semble plus calme, les premiers résultats d'une enquête de l'Unizo faisant état d'une baisse du chiffre d'affaires allant de 3 à 5 pc, selon les régions.

"Les vêtements d'hiver, comme les grosses vestes, n'attirent pas les clients. Par contre, les pièces de base, comme les t-shirts, les pantalons et les chemises connaissent un beau succès", a détaillé l'organisation flamande selon laquelle 40 pc de la collection hivernale se trouve encore dans les rayons.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés