Luc Coene, victime du résultat des élections?

©Photo News

En vertu d’un accord au sein du gouvernement, pris à l’initiative de Didier Reynders, le gouverneur de la BNB, Guy Quaden, devait quitter son poste le 5 août de cette année, et laisser la place à Luc Coene. Cet accord pourrait être remis en cause à la suite du résultat des élections.

Luc Coene sera-t-il, oui ou non, le futur gouverneur de la Banque nationale? Rien n’est encore sûr. En vertu d’un accord au sein du gouvernement, pris à l’initiative de Didier Reynders, le gouverneur de la BNB, Guy Quaden, devait quitter son poste le 5 août de cette année, date de ses 65 ans. Il devait laisser la place à Luc Coene (étiqueté Open VLD), actuel vice-gouverneur. Cet accord pourrait être remis en cause à la suite du résultat des élections. Officiellement, le mandat de Quaden a été renouvelé en mars 2009 par arrêté royal pour un bail de cinq ans jusqu’à la fin février 2014. Un nouvel arrêté royal serait nécessaire pour nommer Coene. Mais, primo, les libéraux ne feront peut-être pas partie du futur gouvernement. Et deuzio, les propos de Coene la semaine dernière auraient irrité la N-VA. Coene avait évoqué l’incertitude provoquée par ce parti sur le sort de la dette belge. La N-VA pourrait ainsi éventuellement mettre un veto à la nomination de Coene.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés