Publicité
Publicité

Marghem: "Vingt ans qu'on cherche une alternative au socialisme"

Ne chauffez pas Marie-Christine Marghem, elle y arrive très bien toute seule, merci pour elle. Et ce matin-là, vendredi, la cocotte-minute de la libérale siffle sévère: pensez donc, elle a mis 2h20 pour rejoindre la capitale au départ de sa bonne ville de Tournai. Alors, elle n’est pas en charge de la Mobilité, allô collègue François Bellot, mais elle a bien quelques idées sur la question…