Maystadt déplore "l'arrogance" de la FEB

Reuters ©REUTERS

Philippe Maystadt quitte la présidence du Conseil fédéral du Développement durable (CFDD), parce qu'il a "perdu la confiance d'une des composantes", apparemment la FEB.

L'ancien patron de la Banque européenne d'investissement Philippe Maystadt a envoyé une lettre au secrétaire d'Etat Servais Verherstraeten pour lui présenter sa démission de la présidence du Conseil fédéral du Développement durable (CFDD), selon Le Soir.

"J'ai perdu la confiance d'une des composantes" du CFDD, écrit  Maystadt dans sa lettre. Cette "composante" est en réalité la Fédération des entreprises de Belgique, avec qui il a eu plusieurs accrochages.

A savoir

Que devient Philippe Maystadt? Il est conseiller spécial pour l'Europe.

Le dernier accrochage en date concerne l'opposition de la FEB à une note sur les futures priorités du Conseil. Devant les députés à la Chambre, Maystadt avait déploré "l'arrogance" de la FEB, qui lui a répliqué en lui rappelant son "devoir de réserve".

"J'avais accepté ma nomination et entamé ma mission avec grand enthousiasme, y consacrant un temps beaucoup plus important que prévu et croyant naïvement que mon expérience passée pouvait être utile pour dégager un consensus", écrit encore M. Maystadt dans sa lettre de démission.

 Qu'est-ce que le CFDD? Le CFDD réunit des représentants des partenaires sociaux (patrons et syndicats), des membres de la société civile et de scientifiques. Il rend des avis à la demande du gouvernement ou de sa propre initiative sur un grand nombre de questions liées à l'environnement et au développement durable. 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect