Publicité
Publicité

Michel nie un potentiel conflit diplomatique avec l'Espagne

Le Premier ministre s'emploie pour désamorcer ce qu'on annonce comme un début de crise diplomatique entre la Belgique et l'Espagne, suite à la décision du gouvernement espagnol de priver de son statut diplomatique le représentant de la Flandre en Espagne pour protester contre des déclarations de Jan Peumans (N-VA), président du parlement flamand.