Milquet renonce à moderniser les centrales d'urgence

La ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet © Belga ©BELGA

Joëlle Milquet renonce à réunir dans une seule centrale d'appels par province d'ici la fin 2013 les numéros d'urgence 100, 101 et 112 en raison de problèmes techniques.

La ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet a renoncé à réunir dans une seule centrale d'appels par province d'ici la fin 2013 les numéros d'urgence 100, 101 et 112, peut-on lire mercredi dans De Tijd.

 

La ministre a décidé de reporter le projet pour l'instant en raison de nombreux signalements de dysfonctionnements de la technologie Astrid, qui devrait en théorie être employée par tous les services de secours.

Tant que des problèmes en termes de fiabilité persisteront, la ministre ne poursuivra pas le projet de regroupement et de modernisation des centrales pour les numéros d'urgence.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés