Publicité
Publicité

Onkelinx: "On ne peut pas faire n'importe quoi" pour le budget

Le contrôle budgétaire s'annonce très délicat. On sent les ministres très inquiets. Didier Reynders souligne l'importance d'avoir des explications sur les recettes fiscales. "Il y a deux semaines, le ministre des Finances (Steven Vanackere) parlait encore de 1 milliard de recettes moindres. Maintenant le Comité de monitoring chiffre à près de 2,5 milliards le dérapage des recettes fiscales. Je n'ai jamais vu cela. Il faut examiner la situation". Pour respecter ses objectifs budgétaires de l'année, le gouvernement fédéral doit désormais trouver 2,788 milliards d'euros.