Publicité
Publicité

Pas de deuxième plan de relance pour le 21 juillet

Alexander De Croo ne souhaite pas s'enfermer dans un timing trop serré alors que les débats socio-économiques risquent de diviser sa majorité.