Publicité
Publicité

Pas de sanction disciplinaire pour la soeur de Reynders

La sanction qui avait été prise à l'encontre de Danièle Reynders après qu'elle ait exprimé sur Facebook sa sympathie pour son frère Didier Reynders a été annulée.

(Belga) - Le procureur général de la Cour de Cassation a annulé la sanction disciplinaire à l'encontre de la soeur de Didier Reynders pour l'incident Facebook, rapporte ce mercredi De Standaard.

Danièle Reynders, magistrate à Liège, avait exprimé sur Facebook, lors des élections régionales de 2009, sa sympathie pour son frère Didier Reynders, le président du MR. Le ministre de la Justice avait alors demandé une enquête disciplinaire sur Danièle Reynders. Selon Stefaan De Clerck (CD&V), les magistrats n'ont en effet pas à afficher leurs préférences politiques.

En première instance, Danièle Reynders avait reçu une sanction disciplinaire. Il s'agirait d'une sanction légère, probablement un avertissement ou un blâme. Le porte-parole de la Cour de Cassation, Damien Vandermeersch, confirme à présent que la sanction disciplinaire imposée à Danièle Reynders en première instance pour l'incident Facebook a été annulé en appel. "Le pourvoi de madame la procureure a été déclaré fondé par le procureur général de la Cour de Cassation le 3 mai dernier. Ce qui signifie qu'il n'y a pas de sanction disciplinaire à l'égard de Danièle Reynders", a-t-il conclu.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés