live

Paul Magnette demande à être déchargé de sa mission d'informateur, le Roi consulte

Paul Magnette a fait son troisième rapport au Roi. Il a demandé à être déchargé de sa mission d'informateur. Le Roi tient sa décision en suspens et entame des consultations. MR et Open VLD sont reçus dès ce lundi.
  • Quel parti flamand pour prendre le relais de Paul Magnette?

    L’informateur royal a jeté le gant lundi suite au "ni oui ni non" de l’Open Vld à une coalition arc-en-ciel. Sa démission est toujours entre les mains du Roi.

    Lire notre analyse en cliquant ici.

  • Paul Magnette: "j'ai l'intention de rester constructif"

    Dans un message posté sur Twitter, le désormais ex-informateur royal a tenu à adresser un message aux citoyens.

  • Gwendolyn Rutten reçue par le Roi

    Après le président du MR Georges-Louis Bouchez, c'est la présidente de l'Open VLD Gwendolyn Rutten qui est entrée au Palais.

  • MR et Open VLD reçus dès ce lundi par le Roi

    Le roi Philippe va entamer son tour de table des présidents de parti dès ce lundi après-midi. À 16h30, il recevra le président du MR, Georges-Louis Bouchez. À 17h15, ce sera au tour de la présidente des libéraux flamands, Gwendolyn Rutten, d'être reçue. 

    Commencer par les libéraux n'est pas étonnant. L'Open VLD a soufflé le chaud et le froid quant au projet d'arc-en-ciel porté par Paul Magnette et est plus que jamais au centre du jeu. Quant au MR, il vient de se doter d'un tout nouveau président, en la personne de Georges-Louis Bouchez, qui a également été ambivalent quant à cette formule de (très courte) majorité tentée par Paul Magnette.

    Il s'agit donc certainement pour le Palais d'évaluer quelles sont les chances réelles de former un arc-en-ciel à court terme. De cela dépendra le choix du successeur de Paul Magnette.

  • Paul Magnette demande à être déchargé de sa mission

    Paul Magnette a demandé à être déchargé de sa mission d'informateur. Le Roi tient sa décision en délibéré et entame des consultations, a fait savoir le Palais.

    Paul Magnette à sa sortie du Palais de Bruxelles ce lundi. ©Belga

  • De Wever n'exclut pas de prendre une mission

    Le président de la N-VA n'a pas exclu lundi matin d'effectuer un tour de piste dans le cadre de la formation d'un gouvernement fédéral mais, qui que soit le nouveau chargé de mission désigné par le Roi, il devra repartir de "-20", estime-t-il. Au sein des partis flamands, des voix se sont élevées pour pousser la N-VA à entrer à son tour dans la danse et tenter de débloquer la situation politique à l'échelon fédéral. "Je peux éventuellement le faire mais les dégâts causés par le VLD sont énormes. J'ai rencontré M. Magnette (samedi soir, ndlr) et il a le goût de sa bouillie arc-en-ciel bien en bouche (...) Il faudra beaucoup de dentifrice flamand pour se laver la bouche", a-t-il déclaré, interrogé par la VRT avant le Bureau de son parti.

     Si le ton employé à l'égard de l'Open Vld est particulièrement dur, le leader de la N-VA ne jette toutefois aucune exclusive sur les libéraux flamands. En cas de coalition "bourguignonne" (rassemblant le PS et la N-VA), les libéraux flamands ne seraient en effet pas nécessaires. "S'il devait y avoir une nouvelle phase, il faut explorer toutes les nouvelles pistes et le plus idiot serait de commencer à exclure", a-t-il dit. Et d'ajouter: "J'ai peur que nous soyons moins loin qu'au début". Le président de la N-VA juge toujours que le confédéralisme est la meilleure solution pour diriger un pays qui a voté à gauche au sud et à droite au nord. Les électeurs flamands "veulent une politique migratoire, de sécurité et de création d'emplois qu'on ne peut pas leur donner car on doit prélever des milliards d'euros d'impôts pour entretenir des électeurs passifs (au sud du pays, ndlr)", a-t-il affirmé.

  • Que veulent les partis flamands?

    L'Open VLD réunissait son bureau ce lundi matin. "La note de l'informateur Paul Magnette ne lie personne", a souligné à son arrivée le vice-Premier ministre Alexander De Croo. A la sortie du bureau de parti, la tendance était sensiblement la même: pour les libéraux flamands, Paul Magnette n'a "pas encore assez" avancé

  • Cinq scénarios pour un budget fédéral

    Un scénario budgétaire allemand, un irlandais, un finlandais, un français et un italien: Paul Magnette (PS) demande aux partis arc-en-ciel de faire leur choix. 

  • Bienvenue dans ce direct

    Bonjour. Paul Magnette est attendu chez le Roi à 15h30. Il dressera le bilan des consultations qu'il a menées depuis sa nomination en tant qu'informateur par le Roi.

    Estimera-t-il avoir jeté des bases qui pourraient conduire à la formation d'un arc-en-ciel élargi ou demandera-t-il au Roi de passer la main? Et dans ce cas, à qui?

    A suivre en direct.

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés