Publicité
Publicité

Paul Magnette en a "marre". Et donc?

Paul Magnette clame son ras-le-bol. Il ouvre implicitement la porte à des élections anticipées: "Entre accepter n'importe quoi et les élections, on préfère que le peuple se prononce."