Paul Magnette: "Je vois des lignes qui bougent"

Paul Magnette prône la refédéralisation de certaines compétences. ©Frédéric Pauwels / HUMA

Il fait la tournée des présidents, il propose un plan de relance... Sur quelles bases travaille le président des socialistes francophones pour tenter d'échafauder un gouvernement pour succéder à celui de Sophie Wilmès?

Un élargissement du gouvernement avec le PS et la N-VA, qui en deviendraient les poids lourds, serait le "rêve le plus fou" de Koen Geens. Ainsi avait parlé le vice-premier ministre CD&V ce lundi soir dans l'émission Terzake sur la chaîne Canvas. Ça fait un an et demi que la Suédoise s'est délitée et un an que les Belges sont retournés aux urnes. Avec, comme situation actuelle, un gouvernement Wilmès minoritaire, mais soutenu de l'extérieur. Au sortir de l'été, il faudra une autre solution.

"Je vois des lignes qui bougent: de nombreux partis flamands parlent de refédéralisation: le sp.a, le vld, les verts."
Paul Magnette
Président du PS

En soi, la donne n'a pas changé. L'équation mathématiquement la plus évidente tourne autour de l'alliance entre le PS et la N-VA. Idéologiquement, ça n'est jamais passé. Mais la crise sanitaire a peut-être balayé quelques exclusives... Paul Magnette était interviewé dans l'émission Matin Première (RTBF) ce mardi. Il a immédiatement renvoyé la balle au vice-premier: "On n’était pas très loin, si Koen Geens m’avait dit 'oui', ça ferait six mois qu’on aurait un gouvernement".

Mais pour celui qui a décidé, avec Conner Rousseau, président du sp.a, de relancer des négociations en recevant les présidents des autres partis, il n'est pas question de se baser sur la seule couleur politique. "Cette crise est loin d’être anodine, elle est extrêmement profonde, certains le comprennent et disent 'c’est un nouveau monde, on doit être à la hauteur’."

Refédéralisation 

Quelles sont donc les nouvelles bases de discussion? Celui qui assurait, il y a quelques jours, être "disponible" pour devenir Premier ministre (mais aussi qu'il était "peut-être temps d’avoir un Premier ministre néerlandophone") a souligné qu'il fallait voir "quels sont les enjeux, qui est prêt à y aller? Je vois des lignes qui bougent: de nombreux partis flamands parlent de refédéralisation: le sp.a, le vld, les verts." Le président du PS souligne encore que les soins de santé trouvent désormais une place importante dans les débats. "C'est un fait politique extrêmement important. Plus aucun parti n'ose parler d’économie des soins de santé. Il faut réinvestir massivement dans ce secteur."

Et donc, un mariage avec les nationalistes flamands est-il envisageable, finalement? "Si la N-VA est ouverte pour parler refédéralisation, pour refinancer les soins de santé, augmenter les bas salaires..." Mais pour Paul Magnette, certains secteurs doivent être aidés sans attendre le prochain gouvernement. "Des secteurs comme l’horeca, la culture et le tourisme font face à des défis majeurs."

"Il vaut mieux continuer à payer le chômage temporaire. C’est une mesure de bon sens."
Paul Magnette
Président du PS

Prolonger le chômage temporaire

Autre urgence pointée par le président des socialistes francophones: la prolongation du chômage temporaire. Mais "les employeurs ne peuvent pas avoir le beurre et l'argent du beurre", a-t-il insisté, refusant que les patrons licencient dès l'arrêt de la mesure.

"Il faut absolument éviter ce risque. On annonce jusqu’à un cinquième des chômeurs temporaires qui seraient licenciés. Des dizaines de milliers de postes de travail disparaîtraient, ce serait dramatique pour l'économie locale, le commerce." Et Paul Magnette d'évoquer une "récession pire que dans les années 80". Bref, "il vaut mieux continuer à payer le chômage temporaire. C’est une mesure de bon sens."

Quant à une éventuelle bisbrouille avec les autres présidents de partis francophones, il a nié. "Je ne remets absolument pas en cause les majorités" qui dirigent la Région wallonne et la FWB, précisait-il encore.

Tout savoir sur le coronavirus Covid-19

La pandémie de coronavirus Covid-19 frappe de plein fouet la vie quotidienne des Belges et l'économie. Quel est l'impact du virus sur votre santé et sur votre portefeuille? Les dernières informations et les analyses dans notre dossier. 

Par thématique:

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés