Publicité
Publicité

Perquisitions chez Modrikamen et au siège du Parti Populaire

Des perquisitions ont été menées dans la journée de mardi en cinq endroits différents, concernant le parti Populaire. Ces perquisitions ne concernent que les activités "politiques" de l’avocat.

Des perquisitions ont été menées dans la journée de mardi en cinq endroits différents, concernant le parti Populaire. Elles ont notamment eu lieu au domicile de Me Modrikamen, président et co-fondateur du parti Populaire, ainsi qu’au siège du parti.

Ces perquisitions font, semble-t-il, suite à des déclarations de Rudy Aernoudt, l’autre co-fondateur du parti, qui a laissé entendre que Mischaël Modrikamen avait fait appel à de la main d’œuvre au noir dans le cadre de la campagne électorale, au printemps dernier. Depuis quelques semaines, les deux hommes s’opposent par voie de communiqués, revendiquant chacun le contrôle du Parti Populaire. Rudy Aernoudt a notamment été exclu le mois dernier par une décision du bureau dont il conteste la régularité.

Signalons que ces perquisitions ne concernent que les activités " politiques " de l’avocat et n’ont en tout cas rien à voir avec les affaires juridiques traitées par son cabinet.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés