Philippe De Backer veut fixer à 13 ans l'âge minimum pour accéder aux réseaux sociaux

©EPA

Le secrétaire d’Etat à la Protection de la vie privée Philippe De Backer (Open Vld) plaide pour fixer à 13 ans l’âge minimum pour créer un profil sur les réseaux sociaux, a-t-il annoncé lundi soir.

Philippe De Backer (Open Vld), le secrétaire d’Etat à la Protection de la vie privée, souhaite fixer à 13 ans l’âge pour accéder aux réseaux sociaux.

Le règlement européen permet aux Etats membres de fixer l’âge minimum pour créer un profil sur les réseaux sociaux – sans accord parental – entre 13 et 16 ans. Chez nous, le secrétaire d’Etat veut que cette limite soit de 13 ans, se calquant ainsi sur les Etats-Unis.

"Le numérique est la nouvelle norme. On constate souvent que les jeunes mentent sur leur âge pour pouvoir accéder aux médias sociaux. D'un autre côté, ces jeunes ne reçoivent aucune éducation sur la protection de la vie privée."
Philippe De Backer
secrétaire d'Etat à la Protection de la vie privée

"Le numérique est la nouvelle norme. On constate souvent que les jeunes mentent sur leur âge pour pouvoir accéder aux médias sociaux. D'un autre côté, ces jeunes ne reçoivent aucune éducation sur la protection de la vie privée", a déclaré De Backer.

"Les statistiques de ChildFocus démontrent que 25% des personnes qui se connectent régulièrement sont âgées entre 9 et 10 ans. Ce chiffre grimpe jusqu'à 83% pour les 13-14 ans", indique-t-il.

83%
.
83% des personnes qui se connectent régulièrement sont âgées entre 13 et 14 ans.

Il faut "voir la réalité en face", ce qui aidera aussi à améliorer l'éducation à la protection de la vie privée pour les jeunes, selon le secrétaire d’Etat, qui a récemment proposé au ministre flamand Sven Gatz un programme de cours sur ce thème.

Les délégués généraux (flamand et francophone) aux droits de l'enfant se sont aussi exprimés en faveur d'une limite à 13 ans.

En France, l'Assemblée nationale a fixé à 15 ans l'âge minimal pour s'inscrire à un réseau social mercredi dernier.

Philippe De Backer (Open Vld), secrétaire d'Etat à la Protection de la vie privée. ©Photo News

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content