Policier abattu à Spa : l'audition du suspect est suspendue

©ANP

Le roi Philippe et le ministre Jan Jambon se sont rendus au commissariat de Spa pour apporter leur soutien aux forces de police après le meurtre de l'inspecteur principal Amaury Delrez durant la nuit de samedi à dimanche. L'audition d'Ivo T., ce néerlandais de 33 ans interpellé à la suite de la fusillade, a été suspendue dans la soirée. Elle reprendra lundi en fin de matinée.

Le ministre de l'Intérieur Jan Jambon, suivi du roi Philippe, se sont rendus dimanche après-midi, vers 15h15, au commissariat de police de Spa après le meurtre d'Amaury Delrez, inspecteur principal de la zone Fagnes, durant la nuit de samedi à dimanche. Le policier, âgé de 38 ans, était en intervention avenue Reine Astrid lorsqu'il a été abattu.

Le bourgmestre de Spa Joseph Houssa et le gouverneur de la Province Hervé Jamar étaient également présents au commissariat devant lequel un bouquet de fleurs blanches a été déposé en hommage à la victime.

"C'est très important de recevoir un tel soutien dans des moments aussi difficiles. La police, c'est une grande famille", a indiqué Joseph Houssa, qui n'a fait aucun commentaire quant à l'évolution de l'enquête.

Les policiers fédéraux, qui assurent la sécurité lors du Grand Prix de Francorchamps, ont aussi rendu hommage à leur collègue en respectant une minute de silence. 

©ANP



Que s'est-il passé?

Une fusillade a éclaté dans la nuit de samedi à dimanche dans l'est de la Belgique, au moment d'un contrôle routier. Un policier de la zone de police des Fagnes, Amaury Delrez, a perdu la vie, a indiqué le parquet de Liège. Plus tard dans la matinée, un individu de nationalité néerlandaise, Ivo.T, a été arrêté

Les circonstances du décès restaient à préciser, mais selon une source proche de l'enquête le policier est intervenu à la suite d'une altercation. Il est décédé avant l'arrivée des secours.

Selon Belga, un groupe de Néerlandais a été refoulé à l'entrée d'un bar. La police a été appelée à la suite de l'altercation et a réalisé le contrôle du véhicule dans lequel ils avaient pris place.

D'après le parquet de Liège, le policier a été abattu par un des passagers du véhicule. Le conducteur a, lui, déjà été entendu par les enquêteurs. Sous le choc, il n'a pas pu donner de précision sur l'identité du tireur, la scène s'étant passée dans son dos.

"Des devoirs d'enquête sont actuellement réalisés concernant la personne interpellée, laquelle sera entendue dans l'après-midi. Nous ne pouvons pas à ce stade confirmer qu'il s'agisse bel et bien du tireur", précise le parquet de Liège. Le policier, qui faisait équipe avec la victime, a répliqué et pourrait également avoir blessé le trentenaire hollandais.

Dans la soirée, le parquet de Liège a annoncé la suspension de l'audition d'Ivo T. L'audition "ne reprendra que lundi en fin de matinée. Elle n'a actuellement pas permis de faire la lumière sur les faits survenus avenue Reine Astrid", a précisé le parquet qui communiquera davantage lundi après-midi.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés