Publicité
Publicité
Publicité

Pourquoi les unifs francophones réclament 20 millions

Nos universités demandent 20 millions pa an pour éviter de devoir licencier. Les recteurs ont décidé de parler d’une seule voix pour réclamer un rattrapage de 3% par an du financement public de leurs établissements.