PP : Modrikamen devient président unique

L'avocat d'affaires Mischaël Modrikamen a reçu le soutien de 67,3% des voix émises par les membres du Parti populaire en faveur du passage à une présidence unique et de la confirmation de son mandat à cette présidence, a-t-il indiqué vendredi au cours d'une conférence de presse.

La modification des statuts, voulue par les partisans de M. Modrikamen après le clash qui a mené à l'éviction du co-président du PP Rudy Aernoudt, devait être votée à la majorité des deux tiers (66,67%).

Les 67,31% obtenus (348 pour, 160 contre et 9 abstentions) "ne constituent pas un vote stalinien, mais ils me confortent dans la stratégie mise en oeuvre", a commenté M. Modrikamen.

Ce dernier s'est étonné du "déchaînement médiatique" qu'il dit avoir constaté contre son parti lors de l'affaire Aernoudt, alors que les médias, dans un régime démocratique, devraient selon lui "regarder avec bienveillance un parti qui se crée".

Le nouveau président unique n'exclut pas des défections "de la part des partisans de Rudy Aernoudt" mais estime également que "les clarifications dans la ligne politique du parti ainsi que dans sa gestion peuvent amener de nouveaux membres, comme cela a été le cas ces derniers jours".

M. Modrikamen dit avoir "pris le taureau par les cornes" et vouloir regarder de l'avant.

Rudy Aernoudt, poursuivi par le PP pour faux en calomnie, conteste son éviction et a menacé de bloquer la dotation publique du parti, ce à quoi le PP répondrait par une nouvelle procédure judiciaire.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés