Prolongation du nucléaire: coup de théâtre à la Chambre

©BELGA

L'opposition a obtenu que de nouveaux amendements puissent être examinés par le Conseil d'Etat à propos de la prolongation des centrales nucléaires de Doel 1 et Doel 2. Ecolo a décoché les premières flèches, très vite rejoint par plus de cinquante députés. Les travaux de la séance plénière ont aussitôt été suspendus.

Ce mercredi, la question de la prolongation des centrales nucléaires de Doel 1 et Doel 2 devait être débattue en séance plénière de la Chambre.

©BELGA

Dès l'entame des travaux, Jean-Marc Nollet a pris la parole pour annoncer le dépôt d'un amendement pour lequel il sollicitait l'avis du Conseil d'Etat. Pour le député Ecolo, ce dépôt est la réponse à "l'imbroglio juridique" avec lequel le gouvernement a préparé le prolongement des centrales nucléaires.

Il s'est notamment appuyé sur des communiqués de presse du CD&V et de la N-VA pour étayer ses dires. Dans la foulée, les députés Laurette Onkelinx (PS), Johan Vande Lanotte (sp.a), Michel de Lamotte (cdH) lui ont emboîté le pas en annonçant des initiatives similaires. Une position appuyée par le PTB et les FDF.

Du coup et en vertu du règlement, l'opposition a pu démontrer que les demandes d'avis au Conseil d'Etat étaient soutenues par plus de cinquante membres de la Chambre.

©BELGA

Le président de la Chambre Siegfried Bracke (N-VA) a contesté  la démarche dans un premier temps. Il a finalement suspendu les travaux de la Chambre se pliant au règlement de l'assemblée, très clair sur la question. C'est un énième coup de théâtre dans la saga de la prolongation des centrales nucléaires.

Crispations dans la majorité

Dans les rangs du gouvernement, on ne cachait pas son irritation. Les espoirs de boucler le dossier avant les vacances parlementaires s’amenuisent. Ce nouveau report ne manquera pas de peser sur le calendrier de la prolongation des centrales.

De plus, les interventions des membres de la majorité ont été plutôt rares lorsqu'il s'est agi de soutenir la ministre Marghem. On a même observé, par moment, quelques crispations. Mercredi encore, avant le début de la séance de la Chambre, les spécialistes Energie de la N-VA et du CD&V, les députés Bert Wollants et Leen Dierick ont réitéré quelques critiques. Le projet aurait pu être "plus élégant", a admis Bert Wollants, pas certain que Doel 1 puisse effectivement être réactivée pour l'hiver.

La suite du calendrier

  • La Chambre se réunit à nouveau ce jeudi pour la séance de l'heure des questions.
  • Le Conseil d'Etat a cinq jours pour se prononcer sur les amendements de l'opposition. Cette dernière compte bien gagner du temps en rappelant que les documents doivent être traduits.
  • Le président de la Chambre a quant à lui bon espoir que les débats puissent être organisés la semaine prochaine mercredi même s'ils pourraient alors s'ajouter à d'autres débats sur le contrôle budgétaire.
  • L'opposition entend profiter de ce nouveau moment qui s'offre à elle pour redemander l'audition du directeur général de l'agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) Jan Bens après ses propos controversés sur la corruption.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés