Quels ministres autour du Premier Alexander De Croo?

©BELGA

Qui les partis de la Vivaldi enverront-ils comme ministres? On fait le point.

Les négociateurs de la Vivaldi sont parvenus à un accord sur un programme de gouvernement, a-t-on appris ce mercredi à l'aube. Les présidents de partis entamaient, dans la foulée, les discussions sur le casting ministériel, pour présenter ensuite un accord global entre les sept formations de la Vivaldi.

Alexander De Croo Premier

Alexander De Croo (Open Vld) était favori pour devenir Premier ministre. Il se confirme ce mercredi matin qu'il sera bien le nouveau locataire du 16 rue de la Loi, où il succèdera à Sophie Wilmès (MR).

Sophie Wilmès vice-Première

Pour le reste, pas encore de confirmation. Avec sept partis à bord, il y aura du monde à la table du kern, le conseil des ministres restreint, qui regroupe les chefs de file gouvernementaux des différents partis autour du Premier ministre.

C'est encore à confirmer, mais on évoque comme vice-Premiers: Pierre-Yves Dermagne (ministre wallon PS), Sophie Wilmès (MR), Georges Gilkinet (chef de groupe Ecolo), Servais Verherstraeten (chef de groupe CD&V), Vincent Van Quickenborne (Open Vld) et Kristof Calvo (Groen). Côté sp.a, c'est moins clair. La députée Meryame Kitir est en pole position.

Bénédicte Linard et Frédéric Daerden au Fédéral?

Frédéric Daerden va-t-il lâcher les cordons de la bourse de la FWB pour monter au Fédéral? ©Photo News

Les ministres PS seraient Karine Lalieux, présidente du CPAS de Bruxelles, et Frédéric Daerden, ministre en Fédération Wallonie-Bruxelles. David Clarinval (MR) est parti pour rester au gouvernement. Ecolo ferait monter la ministre de la Culture Bénédicte Linard et Groen, Tinne Van der Straeten. Le CD&V reconduirait Nathalie Muylle au gouvernement. Pour le sp.a, on est encore dans l'inconnue.

Pas de secrétaire d'État pour le MR

Les négociateurs s'entendent également pour désigner des secrétaires d'État. Les noms de la Bruxelloise Nawal Ben Hamou (PS) et de la Hennuyère Marie-Colline Leroy (Ecolo) sont cités. Le CD&V en empocherait deux, dont un pour l'ex-candidat à la présidence du parti Sammy Mahdi, qui vient de perdre son siège à la Chambre suite au retrait du vice-Premier ministre Koen Geens. À noter que le MR n'obtiendrait pas de secrétaire d'État, ayant déjà envoyé Didier Reynders à la Commission européenne.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés