Qui est Egbert Lachaert?

©BELGA

Le nouveau chargé de mission royale est le président de l'Open VLD depuis moins de quatre mois.

Âgé de 43 ans et originaire de Merelbeke (près de Gand, en Flandre orientale), le nouveau chargé de mission royal a été élu le 22 mai dernier à la présidence de l'Open VLD. Il a remporté à cette occasion 60% des suffrages des membres, devançant largement le bourgmestre d'Ostende Bart Tommelein et la députée flamande Els Ampe. Lachaert était auparavant chef de groupe du parti libéral flamand à la Chambre. Il avait déjà tenté de prendre la présidence du parti fin 2012.

Cet avocat spécialisé en droit social incarne un positionnement politique plus à droite que l'ex-présidente du parti Gwendolyn Rutten sur les questions socio-économiques. Il est réputé proche d’Alexander De Croo et de Vincent Van Quickenborne.

À son arrivée à la tête du parti fin mai, Lachaert était considéré comme un fervent partisan d'une coalition regroupant PS et N-VA. Cela ne l'a toutefois pas empêché ces derniers jours de torpiller la note de travail du duo de préformateurs Paul Magnette et Bart De Wever en soulignant que leur projet "allait creuser le déficit budgétaire de 15 milliards d'euros".

Egbert Lachaert a également affiché son unité avec son homologue du MR Georges-Louis Bouchez, la famille libérale s'affichant ainsi indivisible.

Au niveau communautaire, Lachaert s'est prononcé récemment pour une réforme de l'Etat à l'horizon 2024 mais en insistant pour que celle-ci soit dictée par l'efficacité. Pour lui, on peut régionaliser certaines compétences mais en refédéraliser d'autres.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés