"Régions, participez à l'effort"

Le MR, par la voix de son président Charles Michel, demande aux entités fédérées de participer à l'effort budgétaire. Il vise en particulier la Flandre.

Quatre cent millions pour les Régions et 9,9 milliards pour l’État fédéral: cette répartition des efforts budgétaires pour limiter le déficit 2012 est dénoncée par les présidents du MR et du VLD, Charles Michel et Alexander De Croo.

Ils réclament donc une contribution régionale plus grande à l’effort national d’assainissement, afin que l’État fédéral reste en mesure de répondre aux défis du vieillissement. "Je ne demande pas de mettre en difficultés les leviers de redéploiement économique ou de réduire les dépenses dans l’enseignement et la formation, explique Charles Michel. Je demande de mettre fin aux gaspillages. " Et de détailler une longue liste de "dépenses inutiles" (voir par ailleurs), allant de la promotion de la semaine de la frites aux multiples frais de consultance.

Cette liste "non-exhaustive" permettrait, selon le MR, d’économiser 191 millions. De quoi supprimer les cotisations patronales sur les trois premiers emplois créés par une PME et achever l’égalisation des pensions de salariés et d’indépendants.

Les libéraux réclament une concertation à ce sujet entre le formateur Elio Di Rupo et les ministres-présidents. Di Rupo ne prévoit une telle concertation qu’après la confection du budget 2012, pour la répartition des efforts d’assainissement jusqu’en 2015.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés