Reprise des tests pour les personnes asymptomatiques

Les tests sur les personnes asymptomatiques doivent se faire sept jours après un contact à risque avec une personne malade du Covid-19. ©Photo News

Après un mois d'interruption, les tests PCR sont à nouveau accessibles aux personnes ayant eu un contact à risque avec un individu testé positif au Covid-19.

Les personnes asymptomatiques et considérées comme étant "à haut risque" seront à nouveau testées via la méthode PCR à partir de ce lundi. De tels contrôles n'avaient plus lieu depuis le 21 octobre en raison de la saturation des centres de dépistage et des laboratoires.

Les personnes qui ont eu un contact "à haut risque" avec un individu infecté, mais qui ne présentent pas de manifestation de la maladie, peuvent à nouveau obtenir un code pour réaliser un prélèvement d'échantillon dès ce lundi.

Test sept jours après le contact à risque

Le test doit avoir lieu sept jours après le contact en question, et non plus cinq comme c'était le cas auparavant. Si l'on passe au septième jour, c'est en raison du temps d'incubation du virus, qui est plus long qu'escompté. Des résultats positifs supplémentaires peuvent ainsi être détectés.

La quarantaine à respecter est de dix jours, sauf si un test négatif intervient plus tôt.

Dans l'hypothèse où ce contact a eu lieu au sein d'une organisation ou d'une collectivité, comme une entreprise ou une école, le médecin coordinateur a la responsabilité de fournir un code aux personnes potentiellement à risque.

Voyageurs revenant de zones rouges

De la même manière, les voyageurs de retour d'une zone rouge à l'étranger pourront également à nouveau se faire examiner. lls devront remplir le Formulaire de localisation du passager ("Passenger Locator Form"), qui doit établir le risque encouru. Le cas échéant, le test aura également lieu le septième jour qui suit le retour en Belgique.

90.000
tests
La capacité des centres de dépistage a été augmentée pour passer à 90.000 tests par jour.

Les Belges qui utilisent l'application mobile Coronalert auront également la possibilité de lier leur test au code généré par celle-ci. De cette manière, en cas de résultat positif, les personnes repérées par l'app comme contacts à haut risque pourront également être informées.

Quarantaine de dix jours

Avec l'émergence de la seconde vague, les autorités avaient décidé, fin octobre, de limiter les tests aux individus présentant des symptômes de la maladie. Un choix qui devait permettre de libérer de la capacité dans les centres de dépistage. Celle-ci a entre-temps été augmentée, passant à 90.000 tests par jour, ce qui rend à nouveau possibles les tests pour les asymptomatiques.

La quarantaine à respecter pour ces dernières est de dix jours, sauf si un test négatif intervient plus tôt. Si aucun test n'est effectué, une période de vigilance de quatre jours supplémentaires doit être observée à l'issue de la quarantaine.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés