"Si j'avais encore été ministre de la Défense, il n'y aurait pas eu de parc Maximilien"

©Wim Kempenaers (WKB)

André Flahaut pointe la politique d'asile du secrétaire d'Etat, Theo Francken, qu'il dit en position de recevoir une "carte rouge" pour ses "mensonges" au Parlement.

"Si j'avais encore été ministre de la Défense, il n'y aurait pas eu de parc Maximilien." André Flahaut, ministre PS du Budget à la Fédération Wallonie-Bruxelles affirme au micro de la matinale de Bel RTL que la Défense dispose de suffisamment de moyens pour venir en aide aux réfugiés. "Il y a suffisamment de moyens dans cette armée qu'on démantèle. On aurait pu héberger, traiter médicalement ces personnes."

Pour lui les révélations de ce mardi sont la goutte qui fait déborder le vase. "Je veux dire qu'en tant qu'ancien président de la Chambre, mentir à un Parlement mérite la carte rouge. Si des gens ont été torturés après avoir été renvoyés dans leur pays, comme on l'avait indiqué au secrétaire d'Etat... Cela mérite une intervention du chef du gouvernement mais pas que cela."

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content