Sondage: le MR perd des plumes à Bruxelles

©Photo News

Les déboires de Georges-Louis Bouchez affectent le MR, particulièrement à Bruxelles, où le parti recule fortement en termes d'intentions de vote, selon le Grand baromètre Le Soir-RTL Info-Ipsos Het Laatste Nieuws.

Le MR tomberait à 14% des intentions de vote à Bruxelles, contre 17,4% précédemment, si on devait revoter demain, selon le dernier Grand baromètre Le Soir-RTL Info-Ipsos Het Laatste Nieuws*. Le parti libéral recule, par contre, plus légèrement en Wallonie (19,2% d'intentions de vote). Ce sondage a été réalisé durant la crise au MR, quand la présidence de Georges-Louis Bouchez a été remise en question.

14%
à Bruxelles
Le MR atteindrait un plus bas historique dans la capitale, selon le baromètre.

En Wallonie, le PTB frôle les 19% d'intentions de vote (18,9%), y devenant le 3e parti devant Ecolo. Le PS reste le premier parti, avec 21,1% d'intentions de vote, suivi par le MR (19,2%). Le cdH remonte un peu, vers les 9,7% d'intentions de vote.

À Bruxelles, Ecolo recueille le meilleur score, avec 19,8% d'intentions de vote, devant le PS (19,1%), le MR (14%) et le PTB (12,1%), qui devance DéFI (11,3%).

En Flandre, la N-VA regagne des points, avec 22,2% d'intentions de vote, mais le Vlaams Belang reste de loin le premier parti au nord du pays (27,1%). Ensemble ces deux partis frôlent de quelques points la majorité au nord du pays. On retrouve ensuite le sp.a (13,7%), l'Open Vld (10,9%) et le CD&V (10,6%).

En termes de popularité, on retrouve en tête en Wallonie, Sophie Wilmès suivie par Alexander De Croo et Paul Magnette. Même trio de tête à Bruxelles. En Flandre, on trouve Alexander De Croo, suivi par Frank Vandenbroucke et Conner Rousseau.

*Ce sondage a été réalisé du 2 au 8 octobre en ligne auprès de 2.595 personnes représentatives.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés