Publicité
Publicité
Publicité

Taxer la malbouffe pourrait rapporter 2 milliards

Imposer une taxe sur les sucreries et snacks à haute teneur en matière grasse permettrait de rapporter plus de deux milliards d’euros à l'Etat.