Publicité
Publicité

Un faux départ pour la future réforme fiscale

TVA à 22%, taxation des loyers et des plus-values, suppression de l’épargne pension: les pistes du groupe de travail sur la future réforme fiscale ne suscitent pas beaucoup d'adhésion.