Publicité
Publicité

Un nouveau bon d'État teinté d'arrière-pensées électoralistes?

Le ministre des Finances Vincent Van Peteghem (CD&V) entend récolter 6 milliards d’euros en mars, mais aussi 5 milliards en juin. Ce volontarisme est-il dicté par l'approche des élections?