Vandenbroucke se retire des négociations

Frank Vandenbroucke fait un pas de côté et se retire de la délégation sp.a "afin de ne pas compliquer" des négociations déjà très difficiles.

Le sénateur Frank Vandenbroucke se retire de la délégation du sp.a qui participe aux discussions institutionnelles, a-t-il annoncé mercredi à l'Agence BELGA.

Frank Vandenbroucke a commis ces derniers jours deux erreurs de communication qui ont mis les socialistes flamands en difficulté.

Il a décidé de ne plus participer aux négociations afin de ne pas rendre plus difficile encore la position de son parti, auquel appartient le conciliateur Johan Vande Lanotte.

Dans un courriel qui a atterri, par des voies indirectes, entre les mains de la N-VA, Frank Vandenbroucke a pointé les qualités et faiblesses du modèle de révision de la loi de financement de Johan vande Lanotte, proposition qui s'inspire du modèle cdH.

Frank Vandenbroucke y évoquait également les arguments que ne manquerait pas de développer la N-VA pour critiquer cette proposition.

Quelques jours auparavant, M. Vandenbroucke avait été surpris par le porte-parole de la N-VA alors qu'il était occupé à expliquer le contenu de la proposition de réforme de la loi de financement et la position des nationalistes flamands, lors de conversations téléphoniques avec des journalistes.

La présidente du sp.a Caroline Gennez doit décider qui remplacera Frank Vandenbroucke dans la délégation.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés