Publicité
Publicité

Verra-t-on un jour la couleur du "jobs deal"?

Faute de consensus entre partenaires sociaux, la Vivaldi va devoir assumer seule la réforme du marché du travail. En est-elle encore capable?