Publicité
Publicité

Vers un impôt minimum des sociétés?

Le président du PS a rappelé quelques une des balises socialistes à l'heure où le gouvernement doit trouver deux milliards d'euros pour respecter ses engagements européens. "Toucher à l'index, je l'ai dit, je le répète, c'est non!", a-t-il lancé. Face à des partis libéraux soucieux de trancher dans les dépenses publiques, M. Giet a lui insisté sur d'autres pistes, notamment l'idée émise par la vice-première ministre PS, Laurette Onkelinx, d'un impôt minimum des sociétés.