Vers une nouvelle amnistie fiscale?

©Photo News

L'opération pourrait rapporter près de 500 millions à l'Etat

Des avocats fiscalistes plaident pour un deuxième round de régularisation du capital non-déclaré des Belges à l'étranger. L'opération pourrait rapporter 496 millions d'euros à l'Etat, selon "De Tijd".

L'idée vient de Victor Dauginet, l'avocat qui avait déjà inspiré la première amnistie fiscale en 2004. Elle est partagée par d'autres fiscalistes qui estiment que le capital non-déclaré des Belges à l'étranger est encore important.

Le système de régularisation fiscale qui a succédé à à l'amnistie fiscale n'a rapporté que 145 millions d'euros à l'Etat entre 2005 et 2009.

 

 

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés