Publicité

Flandre: les allocations familiales augmenteront plus lentement, pas de prime pour les indépendants

Le ministre-président flamand Jan Jambon doit annoncer plusieurs mesures budgétaires devant le Parlement flamand ce lundi. ©BELGA

Le ministre-président flamand Jan Jambon doit présenter les grandes lignes du budget flamand ce lundi. Il faudrait combler un trou budgétaire de 1,8 milliard d'euros.

Le ministre-président flamand Jan Jambon fera son discours de rentrée ce lundi midi au Parlement flamand. Au menu: les grandes lignes du budget 2022 de la Région sur lequel la coalition N-VA, CD&V et Open Vld était parvenue à un accord dans la nuit de vendredi à samedi.

Il avait initialement été question d’un déficit budgétaire de 2,6 milliards d’euros. Mais grâce à la reprise de l’économie et à son impact sur les entrées fiscales, c’est finalement un trou de 1,8 milliard d’euros que le gouvernement flamand devra combler. Quant à savoir s’il faudra qu’il le fasse dès 2022, rien n’est encore certain. Jan Jambon est parvenu à cadenasser la communication à ce sujet.

Chèques services et "jobbonus"

Selon nos informations, le gouvernement ne toucherait pas à la déductibilité fiscale des chèques services. Il en avait été question ces dernières semaines, alors que ce dispositif coûte chaque année 200 millions d’euros (pour une déductibilité de 20% de la valeur des chèques).

+1%
Normalement, le budget des allocations familiales est indexé de 2% chaque année. La hausse serait ramenée à 1%.

Un "jobbonus" pour employés – en vertu duquel les plus bas salaires perçoivent un avantage fiscal de 50 euros tous les mois - serait mis en place, ce ne sera pas le cas pour les indépendants. Son poids sur les finances publiques flamandes (350 millions d’euros par an) et les doutes concernant son impact sur l’emploi ont failli le faire passer à la trappe des discussions.

En échange de la suppression de la prime pour les indépendants, un bonus pour les entrepreneurs débutants est prévu.

Tant l’Union des entrepreneurs flamands Unizo que les syndicats s’interrogeaient sur son utilité. Mais, les libéraux et le Voka, le patronat flamand, sont parvenus à l'imposer.

Allocations familiales

Comment payer tout ça? Une partie du financement proviendrait de la caisse des allocations familiales (Groeipakket). Normalement, le budget des allocations familiales est indexé de 2% chaque année. La hausse serait ramenée à 1%.

Le ministre flamand du Bien-Être Wouter Beke a expliqué sur la chaîne de radio publique flamande Radio 1 (VRT) que les montants de base continueraient à suivre l’évolution du coût de la vie, mais que celui-ci "augmentera moins vite que prévu", ce qui permet au gouvernement de faire cette modification.

Il faudra également voir ce que l’audit des dépenses publiques réalisé par le ministre flamand du Budget, Matthias Diependaele, aura donné.

D’après VRT Nieuws, des économies seraient également réalisées du côté des réductions octroyées sur les cotisations sociales versées par les employeurs à l’embauche de certaines catégories de travailleurs ("doelgroepkortingen"). Les diminuer reviendrait à faire augmenter le fossé existant entre ce qu'un travailleur coûte à l'entreprise et ce qu'il perçoit comme salaire net. Mais le "jobbonus" viendrait le combler en partie.

Il faudra également voir ce que l’audit des dépenses publiques réalisé par le ministre flamand du Budget, Matthias Diependaele, aura donné. Et si le gouvernement flamand touchera aux subsides versés aux entreprises et organisations socio-culturelles.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés