Geybels (NVA) attaque le Sénat

Kim Geybels, élue de la NVA, qui avait été désignée pour siéger au Sénat avant de devoir en démissionner à la fin du mois d'août, a l'intention d'assigner la haute instance en référé. La Sénat a désigné un avocat.

Après les élections du 13 juin, Kim Geybels avait été désignée pour siéger au Sénat. Le 31 août, elle avait été forcée de remettre sa lettre de démission à la suite de son implication dans une affaire de drogue en Thaïlande. A son retour de voyage, elle avait été entendue par Danny Pieters, le président du Sénat, Lisbeth Homans, chef de groupe et par Bart De Wever, président de la NVA. Au cours de cet entretien, elle a signé sa lettre de démission.

Par la suite, expliquant qu'elle avait été mise sous pression pour signer, elle a voulu revenir sur sa démission. Les responsables de la NVA ont toujours démenti avoir exercé une quelconque pression.

Entre-temps, Kim Geybels a entamé une action contre la NVA entre autres pour diffamation.

A présent, il semble que la candidate déchue a l'intention d'assigner le Sénat en référé. Cela devrait se passer le 6 octobre, soit une semaine avant la première session plénière de la nouvelle année parlementaire.

 

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés