Green Deal: Jan Jambon est fâché, il écrit à Ursula von der Leyen

Jan Jambon demande plus d'argent pour la Flandre dans le Green Deal européen. ©Photo News

La Commission européenne prévoit de privilégier le Hainaut dans le cadre du Fonds de transition juste, inclus dans le Green Deal. Jan Jambon s'insurge.

Le Green Deal est une sorte de plan climatique européen qui devrait générer 1.000 milliards d'investissements sur dix ans, le but étant de faire de l'Europe le premier continent climatiquement neutre d’ici à 2050. La Belgique recevrait, notamment, une contribution minimale de 68 millions d'euros du Fonds de transition juste, qui fait partie de ce grand plan vert. 

Ce fonds-là doit être doté de 7,5 milliards d'euros sur la période 2021-2027 et doit aider la transition énergétique des régions les plus dépendantes des énergies fossiles. La Bulgarie recevrait 458 millions, la Roumanie 757 millions, l'Allemagne 877 millions et la Pologne 2 milliards. 

Pour le Hainaut

La Commission européenne avait annoncé, mercredi dernier, avoir identifié les arrondissements de Tournai, Mons et Charleroi, dans le Hainaut, comme territoires privilégiés en Belgique pour bénéficier de ce fonds européen. Ce n'est pas une décision définitive, juste un avis préliminaire. Mais Jan Jambon signale déjà que ça ne lui plaît pas: l'Union européenne ne prévoit pas assez de financements climatiques pour la Flandre, estime le ministre-président flamand N-VA.

Je ne peux que conclure que votre proposition serait financièrement désavantageuse à la Flandre.
Jan Jambon
Ministre-président de la Région flamande

Jan Jambon a adressé par lettre ses critiques à la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, selon De Morgen: "Je ne peux que conclure que votre proposition serait financièrement désavantageuse à la Flandre et ne tient pas compte des investissements conséquents que nous avons déjà consentis pour transformer notre économie et faire baisser nos émissions." Il précise que les industries d'Anvers et de Gand représentent plus de 60% des émissions totales de la Belgique.

Quel peut être l'impact des réclamations du ministre-président flamand? L'Union européenne ne négocie pas avec les Régions dans ce domaine, mais avec les États. En outre, comme le souligne un expert du Bond Beter Leefmilieu dans De Morgen, la Flandre vise le mauvais fonds, elle serait plus avisée de miser sur le fonds visant des projets d'innovation.. 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés