Jeroen Piqueur et son fils ont perdu le contrôle de leurs biens

©BELGA

Le président du tribunal de commerce de Gand a privé Jeroen et Ruben Piqueur de la gestion de leurs biens. La décision a été rendue ce lundi. Mieke Verplancke, avocate gantoise, a été nommée administrateur temporaire.

La décision est enfin publiée dans le Journal officiel: l’ancien PDG et propriétaire d’Optima et son fils Ruben ont perdu le contrôle de leurs biens suite à une décision d’un tribunal gantois.

→ Le président du tribunal de commerce de Gand a aussi nommé Mieke Verplancke, avocate gantoise, comme administrateur temporaire. Mais la famille Piqueur peut intenter une action en responsabilité civile.

Il y a deux ans, Jeroen Piqueur avait déjà obtenu une ordonnance de disqualification de ses biens privés, mais cela avait été de courte durée.

En faillite dès juin 2016

Optima, qui se concentrait sur la planification financière personnelle pour les particuliers fortunés et le développement immobilier, a fait faillite le 15 juin 2016 après le retrait de la licence bancaire d'Optima Bank par la Banque Nationale. Sa raison? Elle avait identifié des irrégularités de gestion.

Par la suite, Jeroen et Ruben Piqueur ont tenté de lui donner un second souffle. Comment? En donnant un nouveau départ à l’immobilier, rebaptisé Your Estate Solution. Mais cette société a également été déclarée en faillite plus tôt cette année.

Une faillite menace également la société Imaco, la société privée de Piqueur. En juin, le tribunal a rejeté une question de protection contre ses créanciers.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content