L'Oosterweel continue à déchaîner les passions à Anvers

Les anversois avaient manifesté leur désapprobation face à la constrcution du Lange Wapper Bridge.

Tunnel ou viaduc? Viaduc ou tunnel? Le verdict est tombé mercredi soir. Ce sera un tunnel, mais le calme n'est pas pour autant revenu dans la Métropole.

Mercredi soir, le gouvernement flamand avait tranché. Ce sera un tunnel qui réglera les problèmes de mobilité autour d'Anvers. Mais les passions continuent à se déchaîner autour de l'Oosterweel. C'est ainsi que jeudi après-midi, on a appris le départ de l'Open VLD du conseil d'Anvers.

Par ailleurs, les principaux chefs de file du gouvernement flamand ont indiqué que le tunnel de l'Oosterweel devrait être opérationnel d'ici le 1er janvier 2021. le gouvernement flamand s'est mis d'accord mercredi soir pour tourner définitivement le dos à l'option d'un viaduc, le "Lange Wapper", dont la population anversoise n'a pas voulu. Ce méga-chantier engloutira quelque 3,05 milliards d'euros.

La liaison avec le Ring existant se fera à hauteur de la Schijnpoort où le tunnel sera construit selon la technique de la tranchée couverte.

Pour la partie à construire à hauteur de l'Escaut, le tunnel sera de type immergé. C'est précisément sur cet endroit que l'on envisageait initialement de construire un viaduc.

Sur le rive gauche, les plans n'ont guère changé par rapport à la version du tunnel projeté depuis plusieurs mois.

Autre nouveauté dans le "Masterplan 2020", censé améliorer la mobilité dans son ensemble, à Anvers: la mise sous tunnel de la rocade R11, en périphérie sud-est entre les autoroutes E-313 entre Wommelgem et l'E-19. Cette option permettra d'éviter un élargissement du Ring, d'Anvers, ont expliqué les ministres

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés